Nutrition Préventive - Isio 4

Nutrition et prévention : Actualités scientifiques Fruits et légumes et activité physique chez les collégiens

Fruits et légumes et activité physique chez les collégiens

Les données françaises de l’enquête internationale HBSC sur la santé des collégiens (7023 élèves de 169 collèges) viennent d’être publiées. Dans ce cadre, ils ont, comme en 2010, été interrogés sur leurs consommations hebdomadaires de fruits, de légumes, de sucreries et de boissons sucrées, leur prise d’un petit-déjeuner, leurs activités physiques et sportives ainsi que leurs activités sédentaires. 

Les résultats de l’enquête révèlent que plus de la moitié (57%) des collégiens déclarent prendre un petit-déjeuner les jours de classe, les garçons plus que les filles, les 6e et les 5e plus que les 4e et les 3e.

Les fruits et légumes sont consommés tous les jours par les deux tiers des collégiens (63.6%) déclarent en consommer quotidiennement, proportion légèrement en baisse (-4.4 points) entre 2010 et 2014. Cette proportion diminue de la 6ème à la 3ème, passant de 66.5 à 56.6 % chez les garçons et de 72.1 à 61.8 % chez les filles.

La consommation quotidienne de sucreries ou de boissons sucrées est le fait de 24.9 % et 28.2 % des collégiens. Les filles consomment davantage de sucreries que les garçons (26.8% versus 23.1%) tandis que ces derniers consomment plus de boissons énergisantes (5% versus 1.6%). L’engouement pour les boissons sucrées (mais pas pour les sucreries) augmente de la 6ème à la 3ème. En 3ème, ils sont près de 20% à en consommer plusieurs fois par jour contre 13.1% en 6ème.  Cette consommation est associée à la consommation d’alcool chez 12 % des garçons de 3ème. Les consommations de sucreries, boissons sucrées ou énergisantes ainsi que la prise du petit déjeuner restent stables entre 2010 et 2014.

Concernant les activités sédentaires, plus de neuf collégiens sur dix passent plus de 2 heures par jour devant un écran (seuil maximal recommandé). Le cumul du temps passé devant ces écrans est de 7 h 48 par jour (week-end compris). Les garçons sont plus nombreux que les filles à passer du temps devant la télévision ou sur les jeux vidéos. Ces pratiques sont en augmentation significative depuis 2010 (+9 points), quel que soit le sexe.

Enfin, seuls 13,1 % des collégiens déclarent pratiquer quotidiennement une heure d’activité physique modérée (seuil minimum recommandé). Ce pourcentage, qui est largement plus élevé chez les garçons (17,4 % vs 8,5 %) baisse au fur et à mesure de l’avancée au collège, tant chez les filles (de 10,7 % en 6e à 5,5 % en 3e) que chez les garçons (de 22,4 % en 6e à 16,2 % en 3e). Cependant, la proportion d’élèves pratiquant très régulièrement un sport (de quatre à sept fois par semaine) a globalement augmenté entre 2010 et 2014 (+3 points). Elle reste bien plus forte chez les garçons que chez les filles (42,6 % vs 17,1 % en 2010 et 44,6 % vs 23,2 % en 2014).

 

Génolini J.-P. et coll. La santé des collégiens en France/2014. Données françaises de l’enquête internationale Health Behaviour in School-aged Children (HBSC). Habitudes alimentaires, activité physique et sédentarité. Santé publique France, 2016 www.santepubliquefrance.fr 15 déc. 2016.

C. Costa, Cahiers de nutrition et de diététique, 2017, 52, p 11, © Société Française de Nutrition / Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Pour recevoir la lettre d'information
mensuelle Nutrition et Prévention
Pour vous abonner aux Cahiers
de nutrition et de diététique