Nutrition Préventive - Isio 4

Nutrition et prévention : Actualités scientifiques Les objets connectés en nutrition se multiplient

Les objets connectés en nutrition se multiplient

La 49e édition du Consumer Electronic Show, le plus grand salon du monde dédié aux technologies s’est déroulée à Las Vegas et a accueilli 190 start-up françaises. Parmi elles, 20 ont remporté un Award dont une dans le domaine de la nutrition.

Dietsensor a obtenu la récompense en proposant une application permettant de scanner les aliments (avec un spectromètre tenant dans la main) pour connaître leurs valeurs nutritionnelles. Elle utilise un capteur de spectroscopie proche infrarouge qui analyse les matériaux en interagissant avec la lumière. Chaque aliment scanné est analysé en fonction de sa signature optique. L’application fournit la valeur énergétique totale ainsi que la composition de l’aliment en glucides, lipides, protéines et alcool. Seul bémol, le spectromètre ne fonctionne qu’avec les plats homogènes (même les plats et boissons faits maison). Pour ceux non homogènes, une base de données qui comprend pour l’instant 600 000 aliments pré-enregistrés devra être utilisée. L’application propose ensuite de déchiffrer les habitudes nutritionnelles du sujet et le conseille sur les changements nécessaires.

Autre objet connecté, le réfrigérateur intelligent Siemens, qui grâce à deux caméras, peut prendre des clichés de l’intérieur du frigo et les envoyer par SMS sur un smartphone. Le réfrigérateur identifie la nourriture stockée grâce à un système de reconnaissance d’objets. Un gestionnaire de course et un générateur de recettes adaptées au contenu du frigo y sont associés.

La smartypans, poêle connectée à une tablette, possède des capteurs capables de peser les ingrédients, mesurer la température et contrôler le taux d’humidité. Elle propose des recettes et calcule le nombre de calories contenues dans les plats préparés à condition d’indiquer les ingrédients au fur et à mesure de la recette.

La fourchette/cuillère Spün compte les calories ingérées à chaque bouchée et vous informe si vous devez manger plus lentement. Il suffit tout d’abord de prendre en photo le plat et l’application indiquera les informations nutritionnelles pour chaque bouchée à l’aide de capteurs de mesure du poids.

Enfin, un capteur d’activité, porté sur le torse (Bodycap et Ob’do) a été conçu pour stimuler l’activité physique des seniors. Celui-ci fait remonter des informations comme la température, la vitesse de marche ou encore l’accélération moyenne jusqu’à une interface pour tablette, afin de bâtir un programme d’exercices personnalisés en fonction du profil de chaque participant. Les données peuvent aussi être dirigées vers le serveur d’un hôpital.

Des innovations qui peinent encore, pour certaines, à prouver leur utilité mais qui pourraient bien d’ici quelques années trouver leur place dans le quotidien des consommateurs.

 

9e édition du CES Las Vegas 7—9 janvier 2016 https://www.cesweb.org/

 

C.Costa, Cahiers de Nutrition et de Diététique, 2016, 51, p8, © Société Française de Nutrition / Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Pour recevoir la lettre d'information
mensuelle Nutrition et Prévention
Pour vous abonner aux Cahiers
de nutrition et de diététique